Libertin ?

Liberté à 40 ans

16 juillet, 2007

Massage du clitoris

Classé dans : Libertinage, Polysexualité, Echangisme — libertin78 @ 8:36

desire2mittel.gif


Techniques de Base

Le massage du clitoris est une excellente technique à avoir à votre disposition quand vous faites l’amour à une femme. Tandis que la plupart des couples commencent probablement par une petite caresse de la vulve et du clitoris avant les rapports sexuels, peu penseraient à le faire principalement. Si vous voulez vraiment impressionner votre partenaire, envisagez d’en faire le centre d’attention en lui massant le clitoris.


Le massage du clitoris peut être employé par les couples ayant des incapacités physiques temporaires ou permanentes. Les femmes enceintes peuvent éprouver un désir accru pour le sexe et l’orgasme mais se trouver dans l’impossibilité d’engager un rapport sexuel vaginal. Les partenaires ayant des paralysies peuvent ne pas être capables d’accomplir les gestes nécessaires lors d’un rapport sexuel. Les hommes qui sont impuissants peuvent encore vouloir donner à leur partenaire un plaisir sexuel et l’orgasme. Il est important de réaliser que les relations sexuelles peuvent avoir lieu en l’absence d’érection et de pénétration.

La première exigence du massage du clitoris est de savoir où se trouve le clitoris de votre partenaire, à quoi il ressemble et la sensation ressentie lorsqu’il est flasque et en érection. La seule façon d’apprendre ces choses est d’explorer. Avec les lumières allumées, faites dévétir votre partenaire (il se peut qu’elle veuille garder une chemisette confortable). Elle devrait alors se coucher sur un lit, s’asseoir sur une chaise, ou s’asseoir sur le lit, redressée par quelques coussins. Soyez sûr d’avoir un accès facile à sa vulve, mais aussi qu’elle soit dans une position confortable. Asseyez vous ou agenouillez vous en lui faisant face. Si elle est assise sur une chaise ou au bord du lit, il se peut que vous aimeriez vous asseoir dans une chaise ou vous agenouiller sur le sol. Elle peut aussi être assise sur vos genoux, vous faisant face. Vous devez êtes assez proche pour avoir le clitoris à portée de main. Vous pouvez très bien avoir l’envie qu’il y ait une proche source de lumière, comme une lampe de poche, pour éclairer sa vulve afin de pouvoir tout voir clairement. Il en va de même pour un petit miroir de façon à ce que votre partenaire puisse voir sa vulve et son clitoris, et ce que vous faites.

Commencez par observer sa vulve tandis qu’elle est au repos ainsi que les lèvres externes. Doucement, examinez tout avec vos doigts. Préférez la douceur des caresses. Notez la douceur de la peau et des poils pubiens. Si votre partenaire a beaucoup de poils pubiens, il se peut que vous vouliez les couper correctement avec des ciseaux. Il n’y a pas besoin de raser la partie pubienne. Puis, écartez doucement les lèvres externes avec vos doigts, et examinez ce qui s’y trouve. Identifiez les petites lèvres, le clitoris, et ses orifices vaginal et urinaire. Elle peut aussi vous aider en retenant ses lèvres externes ouvertes avec une ou deux mains.

Si vous ne pouvez pas identifier son clitoris, demandez lui si elle sait où il se trouve, et de vous le montrer. A cause des immenses variations de la structure génitale, certaines structures individuelles peuvent ne pas être immédiatement identifiables. Certaines femmes n’ont pas de petites lèvres, ou seulement une. Un clitoris bien développé sera facile à voir, mais certains clitoris sont si petits et cachés qu’une femme peut le savoir seulement en sachant où c’est le plus sensible au toucher, où elle se frotte en se masturbant. Si vous avez tous les deux du mal à situer le clitoris, allez voir les illustrations dans les pages Anatomie.

Une fois que vous avez situé son clitoris, essayer d’identifier toutes les différentes parties : le corps du clitoris/tige, la glande, et le capuchon/prépuce. Etant donné que cela dépend de la taille et de l’étroitesse de son capuchon, il se peut que vous ne puissiez pas l’écarter assez pour exposer sa glande clitoridienne. Si c’est le cas, vous pouvez le sentir sous le capuchon. Si sa glande est petite, il se peut que vous détectiez le corps de son clitoris quand elle est en érection mais non la glande elle-même. Certains sont très minces et difficiles à détecter. Dans ce cas, vous ne pourrez peut-être que l’identifier quand vous la sentez en érection à l’extrémité de vos doigts. Elle peut peut-être vous dire quand vous avez atteint sa glande clitoridienne si vous ne pouvez la sentir. Soyez très délicat lorsque vous examinez son clitoris. Beaucoup sont très sensibles.

Le pas suivant pour les débutants, ou en tant qu’échauffement pour ceux qui ont de l’expérience, est pour votre partenaire de se masturber jusqu’à l’orgasme. Elle doit aller lentement d’abord, décrivant ses différentes caresses, et la répartition de ses caresses. Cela, afin que vous puissiez comprendre ce qu’elle aime et ce à quoi elle est le plus sensible. Cela demandera beaucoup de pratique et de séances répétées de masturbation avant que vous ne deveniez aussi bon qu’elle à la masturber et il se peut même que vous ne deveniez jamais aussi bon qu’elle. Sa masturbation jusqu’à l’orgasme avant que vous ne commenciez les massages contribue à la mettre d’humeur et la rendre plus sensible à la stimulation sexuelle supplémentaire. Certaines femmes trouvent leurs organes génitaux très sensibles juste après l’orgasme, c’est pour cette raison qu’il pourrait être nécessaire de masser doucement les autres parties de son corps, poitrine et cuisses, pendant plusieurs minutes avant que vous ne commenciez le massage du clitoris. Il y a des femmes qui ne peuvent avoir qu’un orgasme au début, alors allez-y doucement et essayez seulement de lui faire se sentir bien si vous découvrez que cela est vrai pour votre partenaire. Si votre partenaire est réticente à la masturbation en votre présence, c’est parfaitement normal, ce n’est pas une nécessité. Suggérez le mais ne mettez aucune pression sur elle à le faire.

Aux femmes qui lisent cela, soyez assurées que se masturber face à votre partenaire est parfaitement normal, beaucoup de femmes le font. La masturbation n’est pas seulement un acte solitaire. Les femmes sont très belles quand elles se masturbent et partagent leurs orgasmes avec leur partenaire. Vous ne pouvez pas le faire mal ni vous couvrir de ridicule. Vous ne perdrez rien de l’intimité que vous éprouvez lorsque vous vous masturbez seule. Je pense que la plupart des gens savent que leur partenaire se masturbent, alors vous n’allez pas le choquer en l’admettant, il est plus probable qu’il se masturbe aussi. Si vous maintenez le contact visuel avec votre partenaire pendant la masturbation je pense que vous serez emportée par l’expérience.

Vous savez où se trouve son clitoris, alors maintenant que demander ? Eh bien, premièrement, je dois souligner la sensibilité du clitoris et il peut être nécessaire d’ajouter un lubrifiant. La sensibilité du clitoris d’une femme varie grandement d’une femme à une autre. Certaines femmes éprouvent de la douleur si leur clitoris est touché directement, d’autres ne trouvent leur clitoris pas sensible du tout. Certaines réclament un très léger toucher au début, mais ont besoin d’un toucher plus ferme plus elles sont près de l’orgasme. Donc il est mieux de commencer avec un très léger toucher, puis doucement d’augmenter la pression tandis que vous la voyez devenir de plus en plus excitée. Regardez les mouvements de son corps et écoutez les bruits qu’elle fait pour voir si vous appliquez une pression trop grande ou au contraire, pas assez forte. Soyez prudent, vous ne presserez pas le clitoris fortement, peut-être fermement, mais presque jamais agressivement. Peu de femmes apprécient une pression ferme au point de l’orgasme, mais parlez lui en avant d’essayer réellement. Soit elle verra des étoiles, soit elle vous décochera une giffle.

Etant donné que cela dépend de la sensibilité du clitoris de votre partenaire et de la quantité de la lubrification naturelle, il se peut que vous ayez besoin d’appliquer une lubrification supplémentaire avant de commencer le massage. Essayez sans d’abord, mais si elle vous repousse ou rapporte qu’elle est trop sensible, ou ne sent rien , appliquez une couche généreuse de lubrification sur toute la surface de sa vulve. N’utilisez que des lubrifiants à base d’eau comme le K-Y Jelly. (L’utilisation de lubrifiants à base de prétrole peut entraîner une infection ) Quand vous essayez au début le massage du clitoris, ayez un lubrifiant à proximité, juste au cas où. Faites attention à ne pas toucher la gande clitoridienne directement sans avoir lubrifié votre main, (mais ceci ne doit en aucun cas faire partie du massage). Il se peut aussi que vous envisagiez de porter des gants en latex ou en caoutchouc. Cela rendra vos doigts très lisses, ce qui sera utile si le clitoris de votre partenaire est très sensible, ou si vous avez une peau rugueuse sur les doigts. Ils seront également utiles si vous insérez votre/vos doigt(s) dans le vagin durant le massage, les ongles peuvent érafler les parois vaignales. La plupart des pharmacies vendent des gants en latex ou en caoutchouc.

Observation à propos du massage du clitoris. Gardez toujours un contact physique avec la personne qui reçoit le massage, une fois que vous avez commencé. Il est très perturbateur, de par le lien physique qui se développe, que vous enleviez vos deux mains du corps en même temps, et les remettiez. Ce peut être une sorte de choc. Avec de la pratique, il se peut que vous preniez conscience de l’énergie sexuelle qui circule entre vous et votre partenaire. Cela paraît étrange, mais c’est vrai. Ayez tout ce dont vous avez besoin à la portée de votre main libre. C’est aussi une bonne idée de toucher son genou, puis glisser votre main à l’intérieur de la cuisse, et finalement jusqu’à la vulve, de façon à ne pas pénétrer ses parties intimes trop vite. Placer votre main froide directement sur sa vulve peut être un choc et gâcher l’humeur. Chauffez tout lubrifiant que vous utilisez avant de l’appliquer sur sa vulve.

Vous masserez son clitoris en utilisant 1, 2 ou 3 doigts. La taille et la proéminence de son clitoris détermineront combien de doigts vous utiliserez. Si vous pouvez situer et sentir le corps du clitoris avec vos doigts, vous utiliserez le pouce et l’index. Si elle a un clitoris très développé, vous pouvez utiliser votre pouce et votre index. Si vous ne pouvez attrapper le corps et la glande de son clitoris du fait qu’elle soit trop petite ou cachée, vous utiliserez juste le bout de votre index.

Si vous pouvez attrapper son clitoris avec deux ou trois doigts, vous voudrez sûrement faire ce qui suit. Très doucement, attrappez le corps de son clitoris avec le pouce et l’index. Doucement, faites glisser la peau lâche couvrant son clitoris autour, principalement par aller-retours, afin de percevoir la forme et la fermeté de son clitoris. Déterminez de combien la peau s’étend le long du corps. N’attrappez pas la glande en premier si possible, si son clitoris est petit vous ne pourrez pas l’éviter. Tandis que vos doigts vont et viennent, le capuchon doit aussi aller et venir, stimulant sa glande. Allez doucement, observez votre partenaire pour savoir si elle aime ce que vous faites. Si possible, essayez de maintenir le contact visuel avec elle, ou du moins, le plus possible. Si vous ne pouvez pas le dire avec le langage du corps, alors demandez lui si elle aime ce que vous faites. Demandez lui si vous devriez aller plus vite ou plus lentement, ou appliquer un toucher plus ferme ou plus léger. Si elle ne sait pas, expérimentez.

22 réponses à “Massage du clitoris”

  1. Je veux absolument faire partager ce texte sur mon blog…Si tu le permets. Mais il est bien dommage car dans ton texte il manque une étape…Je suggère un autre lubrifiant…Celui d’une langue humide…

  2. corinne60 dit :

    Hummmmmm j’aimerais tant que l’on me pratique cela sur moi!!! je susi deja mouiller rien que d’y penser.

    Bisous

    corinne60.unblog.fr

  3. boyer dit :

    Texte très bien organisé ,toutefois le lien sur le clitoris ne se fait pas , ce qui risque de fausser la compréhension de certains lecteurs.

    Ou alors c’est voulu ?….

    Cordialement.

  4. R isson dit :

    Merci ;même si c’est un peu « Technique » c’est très instructif

  5. juliette dit :

    jolie blog ,
    bonne année 2008
    bises coquines

  6. zelito dit :

    J’adore cette pratique trés excitante.

  7. josiane dit :

    bravo vos commentaires sont tres explicites il faudra les mettre en pratique .merci.

  8. melissa dit :

    wow jamain un texte ma mouiller autant jaimerais bien laisseyer mais je suis pas marier et jattent avant me marier pour faire des choses comme sa avec mon chum .

    miss pop

  9. jacky dit :

    A valence ds la Drôme je vous attend à l’ institut pour un massage du corps dans son intégralité .
    renseignements
    http://le-grenier.monsite.wanadoo.fr/

  10. max dit :

    La découverte du clito , du moins pour ma génération (la cinquantaine)ne se fait du jour au lendemain. il faut explorer. Quant vous découvrirez ce gisement de plaisir vous apprécierez la volupté de l’orgasme féminin , qui devient à force presque le votre..

  11. mina dit :

    c’est la seule façon de jouir,merci,mon mari l’a compris tard

  12. max dit :

    Pour mina:
    Si vous le saviez , vous avez commis un crime en ne lui apprenant pas ….quelle perte !!!

  13. franck dit :

    en lisant tout ça je me suis masturber, j’adore jouer avec ce petit clito,j’zime le lecher, l’aspirer dans ma bouche
    Très bon article, félicitation
    Un mec qui aime ça!

  14. orgeval dit :

    Le clitoris dans nos vies

    Je suis un homme fanatique inconditionnel de cette pratique. J’ai commencé très tot avec des petites copine étant petit garçon, elles ont toutes adoré. Je dis souvent que tout le monde devrait connaitre le plaisir de faire jouire de cette manière. Je dis aussi à ma femme que si j’étais une femme, je l’aurais draguée à mort pour la mettre dans mon lit et la faire jouir pour lui faire connaitre à son tour ce plaisir de déguster. Elle se refuse vers les femmes, dommage. Ce qui est aussi très bon c’est l’association de la langue et d’un sex toy bien choisi, très réaliste. La jouissance peut aussi venir des deux en même temps, clitoris et vagin. Cela semble supreme et prend du temps mais au lit nous en avons. Ok pour chauffer le lubrifiant et je conseil en pharmacie un produit parfait qui est le SENSILUB. Pour le sex toy, voir le catalogue CONCORDE à la page 46 modèles D ou E. Il faut chauffer les deux dans l’eau chaude, c’est encore plus réaliste. Ce qui est surtout très agréable c’est le sex nu bien épilé, régulièrement et totalement. C’est beau, et c’est bon. La langue parcours tout le fruit en cercles qui se réduisent vers le centre de ce monde merveilleux. Puis le clitoris durcit emerge de la vulve qui s’ouvre. Il bande et sa dégustation devient suprème. Rien ne doit échapper à la langue, du clitoris à l’anus en passant par toute l’anatomie du sex et c’est alors la fête et tout ce qu’elle désire est permis. Ele ne joint qu’un fois mais toujours très fort. Voila pour vous les filles, ne vous passez jamais de cette jouissance et changer de partenaire si le votre n’aime pas ou vous néglige. Vous pouvez aussi essayer avec une amie, la découverte est extraordinaire et fortement conseillée, malgré ce que vous dites en penser. Qui mieux qu’une femme peut connaitre le corps d’une femmes et lui apprendre de ses doit et de sa langue expertes pour faire cette découverte inoubliable et essentielle à votre vie. Si j’étais une femme, je serais bi sexuelle rien que pour cela. Bon plaisirs et jouissances extrèmes à toutes.

  15. BADDA dit :

    CHERCHE PHOTOS DE CLITORIS TRESDEVLOPPER POUR
    DES VIEILLES FEMMES OBESES
    MERCI

  16. joek dit :

    moi j’adore, complete votre formation sur mon blog:amoursex.over-blog.com

  17. Magnifique article.

    J’ai une passion pour la masturbation….que je partage sur mon blog..

    Si je peux « emprunter » cet article sur la technique de la caresse du clitoris…..

    Bonne continuation.

    Biz.

    M@rie-Lou.

  18. kader dit :

    c’est teres explicite
    j’applique ce a ma parteniaire a chaque fois q’on fait l’amour et elle apprecie toujour avec autant de palisir je conseille a tous de s’y mettre et de la regarder faire aussi c’est beaucoup plus existant.

  19. fred dit :

    bravo, je pratique déjà cette technique et j’avoue que je rends folle les femmes de tous les ages….

  20. ghiles dit :

    j’adore faire ça et j’aimerai bien l’essayer avec une femme qui a « clicli » très sensible a ma langue ;-D

  21. Justin dit :

    Juste pour vous dire que je pratique le cunnilingus (je lèche le clitoris de ma femme) cela depuis notre rencontre, il y a 19 ans. Nous avions 18 et 20ans à l’époque et c’est elle qui m’a montré la technique, depuis, j’ai 20ans d’expérience de clitoris. Et je peux vous dire que c’est un vrai plaisir pour l’homme, lorsqu’il entends son épouse pousser des cris de plaisir et arriver à l’orgasme. A chaque fois que nous faisons l’amour, elle me suce et je lèche son clitoris.
    J’encourage tous les garçons à le faire, c’est tellement bon !

Laisser un commentaire

 

LUCIE2342 |
sexynenette hummm |
grosses queues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEX BLOG
| LE MAGNETISME CURATIF
| achat par le web trop cool